pêche en mer avec des mini métal jig

12 novembre 2015

peche du bar au casting jig

La pêche en jigging connais un véritable essor ces dernières années. de ce fait, il n’aura pas fallut longtemps aux rockfisher, pour adapter la technique à leur mode de pêche. Et pour tout vous dire, les résultats sont plus que concluant.

Quel matériel utilisé pour la pêche aux micro jig (métal jig): 

Commençons par l’élément principal, je veux bien sur parler de la canne. même si il s’agit ici d’une pêche finesse, nous allons sortir un peu des chemins battus. je vois déjà les puristes crier au scandale.

Mon type de cannes préféré pour ce type de pêche serai du type:

  • longueur entre 2.30 et 2.60
  • Une action regular-fast
  • Et d’une puissance MH, 10-30gr est à mes yeux l’idéal

Comment ça tu veux pêcher en rockfishing avec une canne MH? Et oui et pour vous dire c’est loin d’être déconnant. même si vous pouvez pratiquer le casting jig avec votre canne rock. Une MH aura plus d’atout et vous permettra de pêcher n’importe ou et n’importe quand.

-Ensuite, passant au moulinet la pas besoin d’acheter un modèle spécifique. Si vous utilisez un taille 2500, voir 3000. Il conviendra parfaitement à la technique. Par contre oubliait les tailles 1000, ou si vous êtes comme moi partisans des bobines shallow. Oubliés de suite.

un casting jig, ça part loin, très loin même. de ce fait une grande contenance de fil sera obligatoire. Ca serai con de vous faire vider le moulinet sur un gros départ à 80 m du bord. histoire vécu avec une liche qui chassait dans les orphies.

Pour la tresse un diamètre entre 8 et 12/100 sera parfait. Pour le choix ca sera en fonction de votre préférence et de votre budget. perso, j’ulise celle ci tresse Varivas Seabass Tracer 0.8 14l bs avec un bas de ligne Asari FC Leader 8 lbs.

passons maintenant à…

La technique en Ultra Light Jigging 

Pêche en dérive lente. Recherche spécifique des chasses en surface et prospection verticale des fonds rocheux en bottom bouncing. Une chose d’intéressante avec les minis jig, c’est qu’ils sont capables de tout faire.

Mon approche préférée est de repérer les chasses du bord et lancer mon jig dessus. Cette approche fonctionne à merveille et vous pouvez enchaîner plusieurs poisson d’affilé. Mais que faire quand il n’y a pas de chasse?

Dans ce cas là, utilisez vos casting jig comme vous le feriez avec un leurres souple pour pêcher en dérive dans le courant. L’avantage est de pouvoir p^cher plusieurs hauteur d’eau facilement et de voir à quel niveau les prédateurs ce tiennent.

puis la dernière approche, est de jouer sur l’agressivité des poissons. Un peu à la méthode des pêcheurs de perches au jigging rap. Laissez traîner votre jig au fond et secouez le. Le secret de la réussite réside dans l’animation.

Varier l’amplitude et la force du mouvement afin de trouver ce que veulent les poissons le jour J. une fois ça sera des animations de faibles amplitudes rapides et des fois ça sera l’inverse. A vous de trouver.

Les coins pour pêcher avec des mini jig : 

Pou faire simple, tous les coins sont bons ou presque.

  • Baie à l’abri du vent,
  • fond rocheux de 6 à 14 m de profondeur,
  • faible courant et eaux claires.
  • etc…

Sans oublier bien sur la présence importante de bancs de poissons fourrages tels que les sardines, les oblades et les petits chinchards facilement repérable grâce aux oiseaux marins. 

La réussite passe par une bonne sélection de leurres : 

peche au casting jig

Pour rien vous cacher, j’adore le Reins Palputin en 7 gr Coloris Pink Silver . C’est la taille passe partout, il se lance loin et tiens parfaitement le courant. Biens sur ce n’est pas le seul sur le marché, mais celui là je l’adore (allez savoir pourquoi).

D’origine, il est armé d’hameçon triple d’origine. Cependant je préfére modifié l’armemen et ceux pou plusieurs raisons:

  1. Moins accroché au fond
  2. Moins abîmer les poissons
peche au casting jig du bord

Pour ce faire, soit je l’arme avec l’hameçon triple d’origine t je lui rajoute un Assist Hook N°4 en tête. Mais je préfére largement ma seconde option. Hameçon simple N °2/4/6  + Assist Hook N°4 en tête. Ou alors, avec un double Assist Hook N°4 en tête

Montage & Explication : 

Le jig est connecté à un bas de ligne en fluorocarbone par un anneau brisé (split ring) et une agrafe. Afin de maximiser l’attractivité du leurre et pour limiter les décroches, j’utilise un hameçon simple type « assist » garni d’une plume brillante pailletée (Feather Hook) monté en tête de leurre.

Cet « assist » est monté sur un anneau forgé (solid ring) inséré dans l’anneau brisé connecté à l’agrafe. Une variante de ce montage peut être réalisée avec un swivel monté à la place de l’agrafe. 

Le conseil : n’hésitez pas à remplacer l’hameçon triple d’origine monté en queue de leurre par un hameçon simple sans hardillon N°2, 4 ou 6, vous ne prendrez pas moins de poissons et le respect de l’adversaire sera total !! 

Joli Aji pris à la verticale en SlowFall après repérage d’un banc de sardines au sondeur.

L’action de Pêche : 

Deux types d’animations principale, une pour pêcher rapidement les chasses en surface et couvrir du terrain lorsque l’activité s’éparpille, et une autre pour parcourir toute les couches d’eau à la verticale, cette seconde technique permet d’aborder une multitude d’espèces variées tels que les sparidés, les poissons de roches et les poissons pélagique évoluants en groupe ou en solitaire « entre deux eaux ».

En Verticale :  

  • SlowFalling: Technique empruntée au Slow Jigging consistant à simplement faire planer le jig jusqu’au fond en contrôlant la bannière, l’action du leurre fait le reste et provoque des touches à la descente. Le Slowfall peut être utilisé aussi bien à la verticale qu’en lançant le jig dans une chasse dans un groupe de poissons en surface repéré à vue.
  • Ascenseur: Technique jigging traditionnelle consistant a faire descendre le jig jusqu’au fond et effectuer des remontées rapides ou amples par palier en prospectant chaque couche d’eau.
  • Bottom Tapping/Bouncing: Animation spécifique destinée aux poissons de fonds comme les sparidés ou les petits poissons de roche consistant a laisser le jig descendre au fond et l’animer d’une ou deux tractions sèches ou amples puis le laisser retomber sur le fond et recommencer avec ou sans pause jusqu’à provoquer une attaque.

Laisser un commentaire